Crowdfunding aux Etats Unis: l’histoire du développement du financement participatif et ses dernières victoires.

Le financement participatif est connu depuis longtemps dans le monde entier car il offre gracieusement la chance à toutes les start-ups de se réaliser. Il propose aux jeunes entrepreneurs non seulement une source de financement mais également un soutien social et une progression de l’entreprise avant son lancement. Ce n’est pas étonnant que ce concept ait un succès fou! Ce mode de financement est très développé aux Etats Unis car c’est là où il est né. Dans cet article vous allez apprendre l’histoire du développement du financement participatif américain, ses tendances actuelles et sa situation dans le monde.

Comment tout a commencé: les premières plateformes du financement participatif.

Malgré le fait que le financement participatif est apparu déjà en 1997, quand les fans du groupe Marillion ont organisé une campagne pour financer une tournée aux Etats Unis, il ne s’est répandu que dix ans plus tard. En 2008 la plateforme Indiegogo connue maintenant dans le monde entier a vu le jour. Sa cofondatrice la productrice Danae Ringelmann s’est penché sur la création de sa propre plateforme du financement participatif après avoir reçu un refus de financement pour sa pièce. C’est là qu’elle a eu l’idée de « démocratiser les investissements”. La deuxième plateforme Kickstarter, connue aujourd’hui partout dans le monde, a été créée à New York en 2009.

Le fonds de placement Boldstart Ventures a été le premier à investir dans le financement participatif ou plus précisément dans la création et le développement du Indiegogo. Chaque année le nombre des investisseurs du Indiegogo augmentait: si en 2011 la plateforme a collecté 1,5 million de dollars, en 2012 le montant total de son financement s’élevait à 15 millions de dollars. En 2014 le chiffre a atteint 40 millions de dollars, un montant record à l’époque. C’est en ce moment que Richard Branson, le directeur de Virgin Group et Max Levchin, le créateur du PayPal ont rejoint le groupe des investisseurs de Indiegogo. 

A cette époque et jusqu’à présent Kickstarter va de pair avec Indiegogo, c’est pourquoi leur développement se passait en parallèle et menait tout le financement participatif américain. En 2010 la somme totale des investissement dans Kickstarter était de plus de 10 million de dollars – ça été réalisé par un fonds de placement et également par de tels légendes comme Jack Dorsey, le créateur de Twitter et Zach Klein. 

En 2012 le financement participatif aux Etats Unis a obtenu une nouveau stimulant du développement: le président Barack Obama a mis en place le JOBS Act (the Jumpstart Our Business Startups Act). Il a permis à toutes les sociétés (et non seulement aux particuliers) d’attirer les investissements via les plateformes du financement participatif, ce qui a considérablement facilité le processus de l’investissement et de la gestion, et a élargi le profil des investisseurs. 

Les plus célèbres projets du financement participatif 

En 10 ans d’existence Kickstarter et Indiegogo ont aidé plus de 1,5 millions de projets à se réaliser, en recueillant plus de 5 milliards de dollars. Grâce à eux le monde a pu voir de tels projets époustouflant comme:

  • Une montre connecté futuriste Pebble à l’écran LCD en couleurs et la batterie qui tient une semaine – le projet a réuni plus de 43 millions de dollars
  • Le réfrigérateur portatif conçu pour les voyage – ce projet a réuni 13,3 millions de dollars
  • La console Android OUYA qui connecte le smartphone ou la tablette à la télé – le projet a réuni 8,5 millions de dollars
  • L’imprimante 3D professionnelle Form 1, qui a fait l’impression 3D accessible à domicile au bas prix – le projet a réuni 3 millions de dollars
  • La lumière LED Brake Free qui permet une bonne visibilité du déplacement d’un motard à tous les usagers de la route – le projet a réuni 114 429 de dollars.
  • Le jeu de société “Chatons explosifs” qu’on peut acheter aujourd’hui partout dans le monde – le projet a réuni presque 9 millions de dollars
  • Les chaussettes chaussures Skinners qui protège d’humidité et du froid – le projet a réuni presque 2 millions de dollars

Qu’est-ce qui se passe avec le financement participatif aux Etats Unis aujourd’hui?

L’adoption de la loi en 2012 a défini le futur développement du financement participatif aux Etats Unis. Pour les jeunes startup entrepreneurs il est devenu non seulement pratique de s’adresser aux plateformes de financement participatif mais également avantageux pour recevoir le financement. Ce qui a accru à son tour le volume de l’investissement dans le domaine de la technologie et de l’innovation. Aujourd’hui le financement participatif n’est pas seulement une source complémentaire, il représente une source de financement principal pour les jeunes sociétés et une source d’appui pour des grandes entreprises. 

Les conditions du lancement du projet sur la plateforme du financement participatif aux Etats Unis ne sont pas différentes de celles des autres pays. L’essentiel c’est d’être majeur et résider dans un des pays qui fait partie de la liste affichée sur la plateforme (ces listes peuvent varier). Le projet du financement participatif doit être conforme à la législation des Etats Unis et aux règles d’un service précis sur lequel il sera lancé. La plateforme a ses conditions de la collecte et de la sortie des financements 

Par exemple, Indiegogo offre une possibilité de choisir en cas où le projet n’a pas atteint l’objectif financier défini à 100%. L’auteur du projet peut soit refuser tous les financements réunis et les rendre aux sponsors (le format “tout ou rien”), soit il peut confirmer que la somme réunie sera suffisante pour tenir ses promesses (donc en récupérant et en utilisant cette somme).

Les secteurs les plus populaires du financement participatif pour attirer les investissements sont les finances, les applications mobiles et informatiques, et aussi les innovations ( y compris l’innovation spatiale). Au total, le développement de logiciels et de jeux, ainsi que les techniques de pointe, ont réuni environ 530 millions de dollars durant tout ce temps. Les exemples les plus frappants parmi les derniers projets sont Stash, une start-up de la fintech qui propose des portefeuilles d’investissement personnalisés qui « refléteraient les valeurs et les opinions de chaque investisseur ». Un autre exemple frappant de ce domaine est le réseau social After School pour les élèves de terminale, qui a réuni près de 18 millions de dollars.

Selon les statistiques, le plus de projets de financement participatif sont en Californie, à New York, en Floride, au Texas et en Illinoise. Leur concentration est surtout élevée à Silicon Valley en raison du nombre des start-up technologiques dans cette région. Beaucoup d’entre eux n’hésitent pas à recourir au financement participatif et réalisent souvent leur projets grâce aux personnes qui souhaitent donner vie aux idées intéressantes.

Le financement participatif aux Etats Unis – c’est un réseau des plateformes développé à l’orientation et au profil divers, qui propose un large choix de financement aux différents types des affaires y compris des grandes entreprises déjà réussies. Le financement participatif est répandu partout aux Etats Unis et on peut dire qu’il y a eu le plus vaste développement en comparaison avec d’autres pays d’Europe et du monde entier. Le financement participatif a lancé beaucoup de projets connus (et même légendaires!) qu’on a de la chance d’utiliser dans notre vie quotidienne.

Inscrivez-vous en cliquant sur le bouton ci-dessous

S'inscrire

Laisser un commentaire